Infos

Koweït : Les étrangers ne seront plus recrutés dans la fonction publique

2019-02-06

Le gouvernement koweïtien a décidé de suspendre les recrutements des étrangers dans tous les cercles gouvernementaux et ce à compter de l’année 2019-2020 ce qui veut dire à partir du mois d’avril prochain.

Publiée par le Conseil ministériel, la décision stipule qu’aucune exception ne sera permise et que le gouvernement cherche à augmenter le nombre de Koweïtiens dans les ministères et les instances gouvernementales pour atteindre plus de 90% en fin de l’année financière prochaine.

Rappelons que le nombre de fonctionnaires publics koweïtiens, jusqu’à fin décembre 2018, est d’environ 360.000 fonctionnaires représentant plus de 71% de la totalité des fonctionnaires selon les communiqués de l’administration générale des statistiques.

Les chiffres du ministère des Finances indiquent de leur côté que la moyenne des salaires des fonctionnaires étrangers est de 1500$ mensuellement alors que le gouvernement a prévu 41 milliards $ pour les salaires et les compensations des fonctionnaires au niveau du budget financier estimé de l’année 2019-2020 avec une hausse de 5% comparé à l’ancien budget où la masse salariale était de 37.6 milliards $.

Le Koweït cherche à recruter le maximum de ses jeunes diplômés et a émis, en janvier dernier, une décision pour réguler le taux de chômage national dans le secteur privé.

De leur côté, des experts ont expliqué que le gouvernement cherche à appliquer la politique de l’emploi gouvernemental et à créer des

opportunités de travail supplémentaires aux citoyens dans le secteur privé en réduisant le nombre d’étrangers le tout dans le cadre d’un programme cherchant à rééquilibrer la démographie du pays.

#Koweït #Fonction_publique #Recrutement #Etrangers