Le FMI publie un nouveau rapport sur les perspectives économiques en Afrique subsaharienne

Dans son nouveau rapport régional sur les perspectives économiques en Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international (FMI) a indiqué que la croissance devrait être moins rapide que prévue en 2022 à cause de la guerre en Ukraine qui « a provoqué un choc économique mondial qui touche la région au moment où les pays disposent d’une marge d’action restreinte voire inexistante pour y faire face. L’envolée des prix du pétrole et des denrées alimentaires pèse en particulier sur les soldes extérieurs et budgétaires des pays importateurs de produits de base et accentue les craintes à l’égard de la sécurité alimentaire dans la région ».

Le gouvernement marocain déploie 3 milliards d’euros pour faire face à l’inflation

Face à l’inflation provoquée par la guerre en Ukraine mais également par la sécheresse historique qui le frappe de plein fouet, le Maroc, très vulnérable par sa dépendance énergétique et alimentaire vis-à-vis de la Russie de l’Ukraine, connaît des taux d’inflation sans précédent ; en une année, la hausse des prix a en effet atteint 5,3 %.