Infos

Maroc : La CNSS explique le retard du versement des allocations familiales

2019-08-23

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a expliqué le retard du versement des allocations familiales par le retard de l’entrée en vigueur du décret gouvernemental dédié à la question.

Dans un communiqué, la CNSS a indiqué, que suite aux nombreuses questions reçues sur sa page officielle Facebook concernant les allocations familiales au profit des fonctionnaires, il a été convenu de rappeler que l’augmentation desdites allocations de 200dirhams (20$) à 300 dirhams (31$) pour les trois premiers enfants à compter du mois de juillet 2019, a été décidée au cours des travaux du Conseil administratif tenu le 17 juillet 2019.

La CNSS, chargée des pensions et allocations des salariés du secteur privé, a ajouté que cette décision est liée à la publication du décret gouvernemental dans le journal officiel. Le communiqué a affirmé que ledit décret a déjà été élaboré par la CNSS et déposé auprès des autorités gouvernementales compétentes qui ont programmé son approbation dans les plus brefs délais.

En attendant la publication du décret, les augmentations à effet rétroactif seront débloquées que cela soit pour les allocations familiales ou pour les augmentations des salaires des fonctionnaires publics.

Rappelons qu’après un congé officiel de trois semaines, le Conseil gouvernemental reprendra ses activités demain jeudi avec un ordre du jour qui ne cite pas la question de l’augmentation des allocations ce qui veut dire que cela ne se fera fait que dans quelques semaines.

Par ailleurs, la nouvelle convention collective coûtera à l’Etat, au cours de l’année courante, 5.3 milliards de dirhams, 6 milliards de dirhams en 2020 et 2.9 milliards de dirhams en 2021 pour une totalité de 14.2 milliards de dirhams annuellement à partir de l’année 2021 soit un chiffre supérieur à 1% du PIB annuel.